Logo Cap Loto

A quoi les loteries peuvent-elles résister ?

Trait...

Imaginez que vous sortiez pour acheter du pain. Mais la rue, pourtant si calme la semaine dernière, a complètement changé : des barricades s'y élèvent, une charge de CRS avance dans un nuage de gaz lacrymogène. Les gens courent dans tous les sens. Vous êtes à Paris en mai 1968...

Barricade à Paris en mai 1968
Mai 1968 : barricades sur fond de grève générale.

Dans le cas de la France, les ruptures de normalité dans notre quotidien ne sont pas exceptionnelles : la Révolution française de 1789, puis celles de 1830 et de 1848 ; la guerre de 1870, l'insurrection de Paris avec la Commune en 1871 ; 1914/1918, 1939/1945, les conséquences de la guerre d'Algérie en métropole au tournant des années 1960, mai 1968... 9 événements majeurs en 225 ans, soit un tous les 25 ans en moyenne.

Cela pose aussi une question : à quoi les loteries peuvent-elles résister ?

L'actualité récente, notamment les attentats de janvier et novembre 2015, ainsi que l'état d'urgence décrété en France, ont de quoi inquiéter. Les loteries françaises sont-elles pérennes, même en cas d'événements particulièrement graves ?

Réponse ci-dessous avec quelques exemples.

Logo Cap Loto

Les loteries résistent-elles aux conflits armés ?

Trait...

Le conflit israélo-libanais de 2006, appelé également deuxième guerre du Liban, guerre de Juillet et sixième guerre israélo-arabe, a commencé le 12 juillet 2006 pour durer environ un mois (Source Wikipedia).

Beyrouth a été bombardée a plusieurs reprises, ce qui a interrompu le Loto du Liban du lundi 17 juillet au lundi 14 août 2006. La population avait d'abord à penser à sa survie, ce que l'on peut aisément comprendre.

Bombardements dans le sud de Beyrouth
Bombardements dans le sud de Beyrouth, le dimanche 13 août 2006.

Malgré la violence des affrontements et les destructions qui furent grandes, les techniciens de la Libanaise des jeux ont pu rétablir leurs loteries quelques jours seulement après la signature du cessez-le-feu.

Cet exemple montre l'ampleur de destruction nécessaire pour interrompre une loterie, mais aussi la rapidité à rétablir son fonctionnement normal.

Si la Libanaise des jeux a réussi à protéger ses loteries dans des conditions aussi dramatiques, la Française des jeux dispose probablement de moyens financiers largement suffisants pour faire de même.

D'autre part, les loteries sont un indicateur de stabilité des structures étatiques. Leur existence est un signal politique qu'un pays fonctionne correctement. Cela explique pourquoi elles résistent beaucoup mieux que des entreprises classiques.

Remarque : Le Loto du Liban est inclus dans Cap Loto depuis 2004. Bien involontairement, nous avons assimilé l'expérience d'une loterie dans un pays en guerre, et des dispositifs que doit comporter un logiciel pour s'y adapter.

Logo Cap Loto

Oui, mais en cas de révolution + guerres ?

Trait...

La plupart des joueurs ignorent que, avant le Loto français créé en 1976, il existait une loterie comparable au 18e et 19e siècle en France.

Celle-ci avait été créée en 1758 sous le règne de Louis XV, pour se terminer en 1836 sous Louis-Philippe. Elle a connu une courte interruption pendant la Révolution Française, mais repris rapidement pour des raisons financières.

Bureau de loterie au 18e siècle
Un tirage au XVIIIe siècle : un enfant, main innocente, tirait les numéros.

Pendant que la Bastille était prise d'assaut le 14 juillet 1789, on pouvait choisir ses numéros pour le tirage du 16 juillet, dont la combinaison gagnante fut : 11 12 72 48 82. Malgré la Révolution française, il était donc possible de remplir son bulletin de jeu. 5 numéros étaient gagnants parmi 90 comme le montre le document ci-dessous.

Tirage du 16 Nivôse an VIII.
La loterie de cette époque était
plus difficile qu'aujourd'hui.

A noter que les tirages se
faisaient en public.

(Cliquez sur l'image
pour l'agrandir)
Tirage de la loterie du mois de Nivose an VIII

Cette loterie a continué pendant les guerres de la Révolution française, puis les guerres napoléoniennes qui ont, pourtant, enflammé l’Europe et se sont étendues jusqu’en Russie.

Napoléon

Voilà pourquoi il ne faut pas craindre qu’une guerre puisse interrompre les loteries en France. Elles ont déjà résisté à cela, ainsi qu’à la plus importante des révolutions dans notre pays.

La prochaine fois que vous remplirez un bulletin de jeu, pensez à nos ancêtres au temps de Louis XV qui faisaient déjà de même, plongés dans un quotidien qui n'était pas plus facile qu'aujourd'hui.

Et pour les pronostics, l'informatique n'existait pas à cette époque...

 
Valid XHTML 1.0 Strict