Logo Cap Loto

Plus fort que le Power Ball américain ?

Trait...

Fraîchement créée, l'Europe possédait un drapeau, mais pas encore de grande loterie emblématique. Le Power Ball américain était alors la référence mondiale en termes de joueurs et d'enjeu. Cette situation devait changer le 13 février 2004, avec Euro Millions dont le premier tirage se déroulait en soirée.

A cette date, Euro Millions était lancé par la Française des jeux, en association avec Camelot Group PLC en Angleterre, et Loterias y Apuestas del Estado en Espagne.

Décollage réussi : le premier jackpot de 15 millions d'euros tombait dès le premier soir, entre les mains d'un seul joueur, quelque part en France. De quoi éveiller bien des rêves...

Logo Cap Loto

Parlons en millions...

Trait...

Evidemment, avec un jackpot minimal qui dépasse allègrement la dizaine de millions d'euros, ainsi qu'un plafond supérieur à 100 millions, Euro Millions a de quoi faire rêver.

A cela s'ajoute un support média de choc : tirages retransmis à la télévision nationale, messages publicitaires prometteurs ciselés dans le non-dit (puisque la plupart des joueurs ne gagnera pas le jackpot...), omniprésence et pénétration du marché grâce à plus de 20 000 points de vente FDJ et Internet. Des équipes marketing performantes, des concepteurs de jeux plutôt créatifs, un outil informatique à la pointe du progrès : difficile de faire mieux et plus. Oui, mais les joueurs ?

Avec une cagnotte moyenne de 35 millions d'euros, compter les sommes gagnées par ceux qui ont tenté leur chance laisse rêveur. Le plus grand gain actuel est de 190 millions remportés au Royaume-Uni en 2012, ainsi que 190 millions au Portugal en 2014. Le jackpot est tombé 94 fois en France, dont 100 millions remportés en 2009 dans les Bouches-du-Rhône par un groupe d'une quinzaine d'amis. Même si les groupements de joueurs sont interdits en France, rien n'interdit de jouer à plusieurs pour aider la chance.

Toujours en France, le plus gros gain est actuellement de 169 millions en 2012 dans les Alpes-Maritimes, par un joueur seul. En 2011, 162 millions tombaient dans le Calvados, l'heureux gagnant devenant la 247e plus grande fortune française. Il est difficile d'imaginer ce que représentent de telles sommes, alors tout cela donne à penser... Surtout à 2,50 euros la grille.

Logo Cap Loto

Euro Millions et les nombres

Trait...

En vrac, quelques chiffres intéressants :

Note Chaque semaine, plus de 3,5 millions de personnes jouent à Euro Millions. Environ 19 % sont des joueurs réguliers, au profil plutôt jeune et citadin. Par bulletin, ils misent en moyenne 5,22 euros (un bulletin permet de jouer de 2 jusqu'à 336 euros).

Note En 2010, les mises ont atteint 5 milliards d'euros (+ 1% par rapport à 2009), dont 2,5 milliards de gains redistribués aux joueurs (contre 2,4 en 2009).
641 millions d'euros ont été redistribués en France la même année (contre 565 en 2009).

Note C'est la France qui compte le plus de grands gagnants : 26 % des heureux chanceux du premier rang.

Note Egalement, la France représente 21,9 % des ventes (le plus fort taux parmi les pays participants).
Pourcentages des ventes dans les autres pays : Royaume Uni (21,0%) ; Espagne (21,1%) ; Portugal (17,5%) ; Belgique (6,9%) ; Irlande (2,0%) ; Autriche (3,7%) ; Suisse (5,3%) ; Luxembourg (0,6%).

Note La grande absente est l'Allemagne dont la société de loterie ne participe pas à Euro Millions, pour des raisons inconnues. Ce pays est, pourtant, un des piliers de l'Europe...

Note Euro Millions est présent dans 9 pays au travers de 10 sociétés de loterie : La fondatrice Française des jeux (France) ; Camelot Group PLC (Angleterre) ; Loterias y Apuestas del Estado (Espagne) ; Oesterreichische Lotterien Gmbh (Autriche) ; Loterie Nationale SA (Belgique) ; An Post National Lottery Company (Irlande) ; Oeuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte (Luxembourg) ; Jogos Santa Casa da Misericordia de Lisboa (Portugal) ; Swisslos Interkantonale Landeslotterie (Suisse) ; Loterie de la Suisse Romande (Suisse).

Carte Euro Millions en Europe
Carte Euro Millions en Europe

Contrairement à une idée reçue chez beaucoup de français, Euro Millions ne couvre pas toute l'Europe, mais plutôt celle de l'ouest.

Ce jeu est proposé à plus de 200 millions d'européens dont la plupart payent - faut-il le rappeler - en monnaie unique...

Logo Cap Loto

Euro Millions : probabilités du jackpot par pays

Trait...

Avec Euro Millions, quels seront les pays à toucher le plus souvent le gros lot ? Voici les probabilités.

Pays Population Chances
France 65 350 000 29,95 %
Royaume-Uni 62 698 362 28,73 %
Espagne 47 190 493 21,63 %
Belgique 11 071 483 5,07 %
Portugal 10 561 614 4,84 %
Autriche 8 217 280 3,77 %
Suisse 7 870 134 3,61 %
Irlande 4 670 976 2,14 %
Luxembourg 503 302 0,23 %
Monaco 36 371 0,02 %
Liechtenstein 35 236 0,02 %
Total 218 205 251 100 %
Source : Cap Loto
(Tableau établi à partir du nombre d'habitants)

Dans l'absolu, le jackpot devrait tomber plus souvent en France qu'au Royaume-Uni ou en Espagne, et presque jamais au Liechtenstein ou à Monaco.

Depuis la création d'Euro Millions jusqu'à décembre 2016, on dénombre 407 gagnants du jackpot, répartis ainsi par pays (source wikipedia) :
- 94 en France
- 89 en Espagne
- 82 au Royaume-Uni
- 67 au Portugal
- 29 en Belgique
- 18 en Suisse
- 15 en Autriche
- 11 en Irlande
- 2 au Luxembourg.

Le tableau par population annonçait ce résultat à peu de choses près. Mais surprise avec les jackpots supérieurs à 100 millions d'euros :
- 129 204 405 € le 12 juin 2015 (Royaume-Uni)
- 129 384 564 € le 14 mars 2014 (Royaume-Uni)
- 190 000 000 € le 10 août 2012 (Royaume-Uni)
- 117 705 979 € le 7 octobre 2011 (Royaume-Uni)
- 185 000 000 € 12 juillet 2011 (Royaume-Uni)
- 129 818 431 € le 8 octobre 2010 (Royaume-Uni)
- 100 037 101 € le 14 mai 2010 (Royaume-Uni)

- 132 486 744 € le 29 mars 2013 (France)
- 101 835 641 € le 21 décembre 2012 (France)
- 169 837 010 € le 13 novembre 2012 (France)
- 162 256 622 € le 13 septembre 2011 (France)

- 137 313 501 € le 13 juin 2014 (Espagne)
- 121 019 633 € le 13 mai 2011 (Espagne)
- 126 231 764 € le 8 mai 2009 (Espagne)

- 163 553 041 € le 20 novembre 2015 (Portugal)
- 190 000 000 € le 24 octobre 2014 (Portugal)

- 115 436 126 € le 29 juillet 2005 (Irlande)

Seulement quatre de ces gros jackpots sont tombés un 13, ce qui remettra en question l'aspect porte-bonheur de ce nombre pour ceux qui y croient.

Lors de la première publication de cet article fin septembre 2012, sur les 10 plus gros gains, le Royaume-Uni figurait 5 fois (plus de 50 %), contrairement à ce que nous aurions pu supposer étant donné la répartition par pays tous jackpots confondus. Après la parution de cet article, cette proportion a diminué (7 sur 17 soit environ 41 %) : même si cette surpondération a diminué, elle reste toujours présente.

Logo Cap Loto

Euro Millions est-il un vrai Lotto ?

Trait...

Euro Millions est une loterie qui pèse lourd aujourd'hui, personne ne peut le nier.

Devant ce géant, le joueur n'est-il pas comme David devant Goliath : La chance seule peut-elle suffire ? A l'instar de David, faut-il ajouter astuce et intelligence pour gagner ?

D'abord, gagner signifie d'abord trouver une combinaison gagnante, même si ce n'est pas celle qui rapporte le plus (donc, pas forcément le jackpot).

Ensuite, Euro Millions est-il un vrai Lotto ? Indéniablement, la réponse est oui :
- tous les numéros de la combinaison principale sont issus du même ensemble de numéros,
- toutes les combinaisons que l'on peut former avec les numéros de la combinaison principale, peuvent être jouées (de 01-02-03-04-05 à 46-47-48-49-50 sans exception),
- une combinaison est gagnante, qu'elle soit dans l'ordre ou le désordre.

D'ailleurs, que ce soit un vrai Lotto était plutôt indispensable, non ? Surtout pour une loterie se voulant, à la fois, européenne et emblématique...

Logo Cap Loto

Euro Millions, une loterie innovante

Trait...

Depuis 2004, Euro Millions a apporté une nouveauté : les étoiles, qui sont un ensemble de numéros indépendant. En effet, à cette époque, la nouvelle formule du Loto avec son N°Chance n'existait pas encore, et les numéros de série secondaire (étoiles et N°Chance) étaient donc une innovation en France.

En fait, ces étoiles diminuent énormément les chances d'obtenir le jackpot, car elles se comportent comme un multiplicateur de combinaisons : avoir les 5 numéros gagnants de la combinaison principale ne suffit pas. Encore faut-il avoir deux bonnes étoiles avec...

Les concepteurs de jeux de la FDJ ont fait un travail très ingénieux avec les étoiles. Pour une société de loterie, les avantages sont évidents :

1. le très grand nombre de combinaisons permet d'implanter ce jeu sur une vaste population : celle de l'Europe ;

2. cela permet de mieux répartir les petits lots (d'où moins de joueurs bredouilles et plus d'accoutumance) ;

3. l'architecture du jeu limite l'attaque par systèmes réducteurs. Cela protège Euro Millions d'une possible "OPA" sur le jackpot, qui pourrait être tentée par de grands groupements de joueurs sur Internet, si ceux-ci utilisaient des systèmes réellement dédiés.

Mais dans l'autre sens, cela diminue les chances sur le jackpot pour la plupart des joueurs...

Etant donné l'architecture nouvelle de cette loterie à étoiles, ceux-ci ne s'en rendent pas vraiment compte. Il leur faudrait des connaissances mathématiques dans le domaine de l'optimisation combinatoire, un domaine des mathématiques dites discrètes.

En résumé, une partie de cette loterie est classique (la combinaison principale), l'autre est innovante (la combinaison d'étoiles), ce qui donne un ensemble nouveau... tout en gardant une base traditionnelle à laquelle les joueurs sont habitués.

 
Valid XHTML 1.0 Strict