Logo Cap Loto

Quelle stratégie contre le hasard ?

Trait...
Logo Cap Loto

Introduction

Trait...

Dans la plupart des cas, le jeu est monopole d'état ou "chasse gardée" : n'importe qui ne peut pas créer sa propre loterie. Une grande partie des sommes issues des jeux remplit donc les caisses des états. Des fonctionnaires issus des plus grandes écoles d'administration les gèrent.

Dès lors, nous sommes en présence de décideurs qui ne réagissent "pas tout à fait" comme des gérants d'entreprises, ne fut-ce qu'à cause de leur formation. A l'opposé, nous trouvons la masse des joueurs. Les intérêts de ces deux ensembles sont forcément antagonistes : chacun d'eux essaie d'équilibrer ses comptes, pour le moins...

Connaître les réactions des joueurs est donc essentiel pour toute société de loterie. En effet, nous possédons tous un contrôle sur le jeu :
- en choisissant de jouer ou pas ;
- en choisissant de miser à un tirage plutôt qu'à un autre ;
- en choisissant les combinaisons que nous jouons ;
- en jouant entre amis pour concentrer nos moyens intellectuels et économiques.
Egalement, mieux l'on connaît les habitudes de ses clients, plus l'on favorise l'augmentation du chiffre d'affaires...

Prenez conscience que les mouvements de masse des joueurs sont connus des sociétés de loterie. Les principales faiblesses des joueurs sont l'ignorance et l'appât du gain.

Logo Cap Loto

Les réactions basiques du joueur

Trait...

Souvenez-vous du premier bulletin de loterie que vous avez rempli dans votre vie. Vous aviez le choix entre trois réactions de base :
- remplir les grilles au hasard, cela incluant les dates de naissance et numéros aléatoires ;
- essayer de deviner les numéros gagnants, mais cela revient au même ;
- essayer de calculer pour remplir les grilles autrement qu'au hasard.

Dans les deux premiers cas, les espérances de gain du joueur sont calculées en utilisant, notamment, la loi des grands nombres.

A un moment, le comportement du joueur devient-il réfléchi, pesé et calculé ?
C'est ce troisième cas qui, ici, nous intéresse plus particulièrement.

Remarque
J'ouvre une parenthèse pour parler de ces joueurs qui remplissent, par exemple, seulement 1 grille à chaque tirage et qui, chemin faisant, achètent un jeu de grattage. Inutile de préciser qu'il s'agit d'une mauvaise habitude. Mieux aurait valu qu'ils concentrent leur mise sur leur Lotto, au lieu de diviser avec le grattage - pour lequel, faut-il le rappeler, ils ne peuvent même pas choisir le ticket...

Logo Cap Loto

Le joueur qui calcule

Trait...

A partir du moment où un joueur calcule, il lui faut :
- justifier son pronostic d'après des arguments logiques ("Quelle raison ai-je de sélectionner tel numéro ?") ;
- regrouper ses numéros par séries, pour construire les combinaisons à jouer.

Choix des numéros :
- il essaiera de choisir les numéros qui, d'après lui, ont le plus de chances de sortie : soit d'après des éléments subjectifs (choix d'une date de naissance, d'un numéro d'immatriculation...), soit à partir d'éléments mathématiques (nombre de sorties d'un numéro, écart d'un numéro...).

Création des combinaisons :
- il devra ensuite assembler ces numéros, afin de créer des combinaisons ayant la bonne longueur.

Remarquons que la manière de présenter une grille sur un bulletin simplifie la création des combinaisons, puisqu'il suffit de cocher directement un certain nombre de cases.

Il s'agit bien d'un calcul, puisque le nombre de cases cochées est compté par le joueur lui-même, puis ensuite recompté par la machine qui enregistre son jeu.

Logo Cap Loto

Les deux actions majeures du joueur qui calcule

Trait...

A l'analyse, nous distinguons deux groupes d'opérations :
- d'une part, le pronostiquage de numéros,
- d'autre part, la création des combinaisons qui seront jouées.

Dans le cas d'un filtrage de combinaisons, on arrive à la même chose puisque, si le filtrage était idéal, il laisserait une seule et unique combinaison ; celle qui est gagnante. Dans ce cas, on aurait donc pronostiqué les numéros en trouvant la combinaison.

Par conséquent, toute stratégie de jeu repose sur ces deux actions :
1. pronostiquer pour trouver les numéros ;
2. créer les combinaisons.

Le joueur a toute latitude pour intervenir sur ces deux processus.

Remarque
Il existe un troisième élément. Le joueur peut choisir de jouer seul, ou à plusieurs joueurs unissant leurs moyens. Etant donné que cela n'est pas autorisé dans tous les pays, nous n'aborderons pas, ici, le sujet des groupements de joueurs.

Logo Cap Loto

Le pronostiquage des numéros

Trait...

Un joueur qui pronostique des numéros autrement qu'au hasard, le fait de deux manières :

  • soit à partir d'éléments subjectifs : date de naissance, numéro d'immatriculation de voiture... Les numéros sélectionnés ainsi sont souvent joués pendant des semaines, voire des dizaines d'années.
    Plus exceptionnellement, il peut arriver que d'autres éléments subjectifs soient utilisés : boule de cristal, marc de café...
  • soit à partir d'éléments objectifs : par exemple, le nombre de sortie ou l'écart d'un numéro ou d'une combinaison. Dans ce cas, le but est de prévoir les numéros gagnants en utilisant des méthodes mathématiques, parmi lesquelles les statistiques et le calcul de probabilité.

En résumé, le joueur doit choisir entre :

  • des éléments choisis de manière subjective,
  • des éléments basés sur les sciences exactes.

Il s'ensuit que les joueurs qui calculent utilisent surtout des méthodes mathématiques.

Lorsqu'un joueur utilise un logiciel pour faire un pronostic, ce pronostic est le sien. Il en est le créateur puisqu'il a réglé, lui-même, les paramètres à son idée.

En effet, bien d'autres réglages différents auraient été possibles.

Logo Cap Loto

La création des grilles

Trait...

A priori, il semblerait qu'il n'y ait pas grand-chose à dire sur ce sujet ; le seul résultat apparent serait d'obtenir des combinaisons de bonne longueur.

En réalité, c'est tout différent à cause de la méthode des systèmes réducteurs de mise.

En effet, plus l'on joue de numéros, plus l'on augmente ses chances de gagner :
- jouez 6 numéros et vos chances seront négligeables,
- jouez 49 numéros et vous gagnerez à tous les coups,
- si vous ne jouez que 25 numéros, vos chances sont donc augmentées par rapport à n'en jouer que 6...

Mais combien de grilles faudrait-il remplir, au minimum, pour obtenir tous les numéros gagnants ? De nouveau, prenons comme exemple une loterie 6/49. La réponse est 9 grilles. Les voici :

C 01 : 01 02 03 04 05 06
C 02 : 07 08 09 10 11 12
C 03 : 13 14 15 16 17 18
C 04 : 19 20 21 22 23 24
C 05 : 25 26 27 28 29 30
C 06 : 31 32 33 34 35 36
C 07 : 37 38 39 40 41 42
C 08 : 43 44 45 46 47 48
C 09 : 01 02 03 04 05 49

En les observant, vous comprendrez rapidement que les 6 gagnants seront toujours dans les 9 combinaisons, puisque l'on a joué tous les numéros.

...mais, à moins d'avoir de la chance, vous n'aurez qu'un seul numéro gagnant par combinaison.

Je devine déjà vos pensées : "Oui, mais si l'on ajoute des combinaisons ? Ne pourrait-on pas, alors, obtenir plus de numéros ensemble à coup sûr ?"

C'est une remarque judicieuse : ce principe est utilisé dans les systèmes réducteurs de mise. Ceux-ci permettent d'utiliser des ensembles de combinaisons contenant toujours - au minimum - 2, 3, 4, 5 numéros ou plus dans une combinaison. Cela permet d'obtenir ce que l'on nomme une garantie.

Par exemple, un ensemble de combinaisons garantira 2 numéros ; un autre contenant plus de grilles en garantira 3 ; en rajoutant encore des grilles, on montera à 4 ; et ainsi de suite.

Cela permet de jouer un maximum de numéros dans un minimum de grilles. Cela peut permettre aussi, sans retirer de chances de toucher le jackpot, de couvrir une partie de la mise.

Pour obtenir ce résultat à coup sûr, cela ne se fait pas au hasard. Calculer de tels systèmes à la main serait hors de portée, sans parler des erreurs possibles. Des logiciels s'avèrent donc nécessaires. C'est l'outil informatique qui est le meilleur moyen à l'heure actuelle.

Logo Cap Loto

En résumé

Trait...

La stratégie dans les jeux de tirage se résume finalement à deux axes principaux :
1. pronostiquer (méthodes mathématiques),
2. créer les combinaisons (systèmes réducteurs de mise).

Les joueurs peuvent y ajouter des astuces : par exemple, ne pas jouer à chaque tirage. Cela permet de concentrer la mise sur :
- un tirage de cagnotte parce qu'il rapporte plus ;
- un moment où les statistiques semblent meilleures pour certains numéros.

 
Valid XHTML 1.0 Strict